Offre-Emploi.info
Toute l'actualité de l'emploi et du recrutement

Vers la reconnaissance du burn-out comme maladie professionnelle ?

Le burn-out sera-t-il bientôt reconnu comme maladie professionnelle ? La proposition doit être discutée à l’Assemblée nationale dans le cadre du projet de loi sur le dialogue social.

Le  par 

Le député socialiste Benoît Hamon souhaite inscrire le syndrome du burn-out comme maladie professionnelle. La proposition doit être discutée mardi 26 mai à l’Assemblée nationale dans le cadre du projet de loi sur le dialogue social.

Interrogé par le quotidien Libération ce lundi, Benoît Hamon qualifie ce phénomène d’épuisement au travail de "défi social". « Si ces phénomènes apparaissent avec tant de force aujourd’hui, c’est parce qu’ils sont à la croisée de plusieurs bouleversements : l’irruption des nouvelles technologies, la prise de pouvoir des actionnaires et les exigences court-termistes qui en découlent », a expliqué le député au quotidien.

Selon une étude du cabinet Technologia, plus de 3 millions d’actifs seraient aujourd’hui en risque élevé de burn-out en France. Si les symptômes peuvent varier d’un individu à l’autre, ils sont la plupart du temps engendrés par la combinaison du travail excessif (je travaille trop) au travail compulsif (je ne peux pas ne pas travailler). Les travailleurs atteints par ce syndrome ressentent généralement une grande fatigue liée à une perte de plaisir au travail.

Bien que le terme de burn-out fasse désormais partie du langage courant, il n’a toujours pas de définition officielle et n’est pas reconnu comme maladie professionnelle. S’il était qualifié de maladie professionnelle, le burn-out serait pris en charge par la branche Accidents du travail / Maladies professionnelles. Ce serait donc aux entreprises d’indemniser le salarié victime d’un burn-out.

Johan Maumus
Journaliste
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir toute l'actualité avec Offre-Emploi.info Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

Suivre l'actualité
du recrutement
Recevoir l'actualité emploi gratuitement par email