Offre-Emploi.info
Toute l'actualité de l'emploi et du recrutement

Quelle menace représente le numérique sur les PME ?

À travers l’étude "le numérique déroutant", Bpifrance s’est penché sur l’impact du digital sur les PME. Quelle est la portée de cette menace ? Quels sont les secteurs concernés ? Comment y faire face ?

Le  par 

Si le numérique représente une opportunité considérable pour les PME, il est également capable de bouleverser totalement un secteur "en déroutant sa valeur vers de nouveaux acteurs émergents, principalement des plateformes d’intermédiation" explique Bpifrance Le Lab, qui s’est penché, à travers une étude, sur l’impact du digital dans les PME.

Par innovation "déroutante", Bpifrance entend avant tout le processus de transformation d’un marché d’après lequel de nouveaux acteurs peuvent capter, littéralement "dérouter", du chiffre d’affaires au sein des chaînes de valeur traditionnelles.

Pour survivre, les entreprises doivent s’adapter et envisager un renouvellement en profondeur de leur modèle économique, sous peine de disparaître. Le conflit entre Uber et les taxis en offre l’illustration la plus récente. Mais les acteurs traditionnels, souvent des PME, ne sont pas toujours conscients de l’ampleur des risques à venir ni des opportunités à saisir.

« Si toutes partageaient jusqu’à maintenant l’idée que leur croissance devait s’appuyer sur le numérique, elles doivent réaliser qu’il s’agit maintenant d’une question de survie, autant que d’une opportunité sans précédent », explique Bpifrance.

Toujours le même scénario

Pour Bpifrance, le numérique redéfinit la chaîne de valeurs toujours selon le même schéma. Il s’engouffre dans les failles du système, diagnostiquant les manques comme l’absence de fluidité ou de visibilité ; capte, dans un second temps, une part croissante de la valeur au détriment des acteurs traditionnels ; et enfin, développe une puissance telle qu’elle lui permet d’imposer ses propres conditions aux entreprises.

La non-délocalisation, une protection illusoire

En s’appuyant sur l’exemple du BTP, de la plasturgie ou du transport de petits colis, des secteurs qui pourraient se croire à l’abri des nouveaux enjeux du numérique, Bpifrance souligne que la proximité physique avec le client, les réglementations ou la non-délocalisation sont des protections illusoires. Tous les secteurs sont susceptibles d’être touchés.

Les petites librairies, proches de leurs clients, se sont fait dévorer par des sites comme Amazon et des secteurs non-délocalisables comme l’hôtellerie ont subi une profonde mutation de leur modèle économique avec de nouveaux acteurs devenus incontournables (Booking… etc.)

D’autre part, des activités qui rencontrent un énorme succès auprès des consommateurs comme la plateforme Airbnb sont difficilement contrôlables en raison même de leur succès.

Apporter une réponse collective

Selon Bpifrance, il existe deux grandes stratégies pour résister à la puissance des nouveaux acteurs du numérique : apporter des réponses collectives, via par exemple les organisations professionnelles ; et encourager la création de PME françaises innovantes à vocation mondiale, telles que Blablacar ou Criteo. Les PME doivent également prendre en compte l’enjeu majeur que représente la propriété des données, déjà au cœur des nouveaux modèles économiques. « Les entreprises doivent être conscientes que leurs données sont une ressource clé dans ce nouvel univers et qu’en conserver la propriété est une priorité stratégique », résume l’étude.

Johan Maumus
Journaliste
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir toute l'actualité avec Offre-Emploi.info Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

Suivre l'actualité
du recrutement
Recevoir l'actualité emploi gratuitement par email