Offre-Emploi.info
Toute l'actualité de l'emploi et du recrutement

Top 4 des mensonges les plus fréquents sur un CV

Faux diplômes, Compétences imaginaires, Entreprises fictives, autant d’ingrédients dont certains candidats parsèment leur CV pour le rendre plus attractif… découvrez le top 4 !

Le  par 

De faux diplômes

Un DEUG qui devient une Licence, une Licence qui devient un Master ; de nombreux candidats n’hésitent pas à tricher sur leur niveau d’étude. Pratique risquée ; car facilement vérifiable. Cela devient particulièrement embêtant lorsque les candidats ajoutent dans leur CV des établissements où ils n’ont jamais mis les pieds.

De fausses expériences professionnelles

Il y a deux manières principales de tricher sur ses expériences professionnelles : soit en les exagérant - une expérience de trois mois comme serveur qui se transforme en 8 mois - ; soit en les inventant carrément. Certains candidats vont même jusqu’à inventer des entreprises qui n’existent pas.

Passionné d’aviation, Jean-Philippe Gaillard a dirigé pendant deux mois l’aéroport de Limoges sans aucune expérience ni qualification… Multirécidiviste, il avait déjà endossé dans sa carrière d’imposteur les rôles de policier, commissaire divisionnaire, commercial et rugbyman professionnel.

Des compétences imaginaires

Lorsque l’on affirme sur son CV parler couramment anglais, en principe, on est censé parler… couramment anglais. Mais de nombreux candidats ont une idée assez vague de ce que signifie maîtriser une langue...

Responsabilités exagérées ou fausses responsabilités

Changer l’intitulé de son ancien poste ou exagérer ses responsabilités sont des mensonges fréquents. Il y a tout de même des nuances entre enjoliver la réalité et mentir sur toute la ligne ! Dans tous les cas, si le recruteur décide de passer un coup de fil à votre ex-employeur, vous serez vite démasqué.

Quels sont les risques ?

Sur le plan légal, les tricheurs ne risquent pas grand-chose, sauf bien sûr s’ils se font passer pour des médecins, des pilotes de ligne, des avocats ou encore des experts-comptables. Toutefois, si l’employeur décide de vérifier les informations fournies par un candidat et que celles-ci s’avèrent être fausses, ce dernier risque bien de se retrouver dans une situation plutôt embarrassante. Autre danger ; se faire griller par tout un secteur… le milieu du recrutement est un petit monde et les informations circulent vite.

Reportage : Top 4 des mensonges les plus fréquents sur un CV

Quelle tenue adopter pour un entretien d’embauche ?

4 questions pièges en entretien d’embauche

Restez informé, par email, de la publication d'un nouvel article
Johan Maumus
Journaliste
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir toute l'actualité avec Offre-Emploi.info Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

Suivre l'actualité
du recrutement
Recevoir l'actualité emploi gratuitement par email