Offre-Emploi.info
Toute l'actualité de l'emploi et du recrutement

8 erreurs à ne pas commettre en entretien d’embauche

Au-delà de vos compétences et de la qualité de votre CV, réussir un entretien d’embauche demande une bonne préparation. Pour donner le meilleur de vous-même, certaines erreurs sont à éviter…

Le  par 

L’entretien d’embauche est un moment décisif qui va annoncer votre arrivée dans l’entreprise ou votre retour sur les sites d’emploi. Au-delà de la préparation indispensable à cet exercice difficile, quelques erreurs sont à éviter si vous voulez donner la meilleure image de vous même…

 1. Arriver en retard

Les recruteurs sont particulièrement sensibles à la ponctualité, sans compter qu’ils ont peut-être d’autres entretiens après vous et doivent respecter un emploi du temps serré.

 2. S’habiller n’importe comment

Chaque secteur d’activité possède son propre code vestimentaire. À vous de vous renseigner pour ne pas être décalé par rapport à l’image et l’ambiance de l’entreprise.

 3. Être arrogant ou trop timide

Trop sûr de vous, vous risquez de fatiguer le recruteur ; trop timide, vous risquez de la fatiguer aussi. Vous devez avant tout montrer que vous êtes capable de vous adapter à votre interlocuteur et de vous intégrer à une équipe de travail.

 4. Ne pas gérer son stress

Tout le monde est stressé lors d’un entretien d’embauche ; vous le savez et le recruteur le sait. L’astuce consiste à être capable de gérer son stress et de ne pas être débordé par vos émotions. Évitez les tics nerveux, les bégaiements, etc. Si vous avez des faiblesses à ce niveau-là, préparez-vous quelques semaines à l’avance (sport, yoga, relaxation…).

 5. Ne pas connaître l’entreprise

La meilleure façon de pouvoir échanger de manière intéressante avec le recruteur c’est de connaître le secteur et l’entreprise dans laquelle vous postulez. Intéressez-vous et vous aurez des choses à dire.

6. Ne pas avoir de questions à poser

Au cours de l’entretien, le recruteur finira par vous demander "avez-vous des questions à poser ?". Avec le stress, vous n’aurez peut-être aucune imagination sur le moment et ne saurez pas quoi dire. Pour éviter cette situation embarrassante, préparez des questions à l’avance.

 7. Ne pas avoir préparé les questions pièges

"Parlez-moi de vous ? Quel est votre principal défaut ? Savez-vous dire non ?" Il existe un grand nombre de questions pièges que les recruteurs sont susceptibles de vous poser et auxquelles on ne sait pas toujours quoi répondre. Préparez-les, ce sera déjà ça de gagné !

 8. Dénigrer ses ex-employeurs

Cela n’apporte rien et c’est plutôt mal vu. De plus, n’oubliez pas que votre futur employeur sera peut-être un jour votre ex-employeur…

Johan Maumus
Journaliste
Réagir à cet article
Ajouter un commentaire...
Recevoir toute l'actualité avec Offre-Emploi.info Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

Suivre l'actualité
du recrutement
Recevoir l'actualité emploi gratuitement par email