Offre-Emploi.info
Toute l'actualité de l'emploi et du recrutement

L’École des métiers de l’imprimerie, Grafipolis, en accord avec son temps

Un nouveau nom pour l’école de Nantes, mais aussi de nouvelles formations à la demande des entreprises.

Le  par 

Créée en 1928, l’École des métiers de l’imprimerie forme, chaque année 400 professionnels de l’impression et des industries graphiques. 

″Le secteur des industries graphiques a vécu ces dernières années d’importantes mutations.  Ces changements ont directement impacté les activités de formation de notre école″ explique la directrice de l’école, Chantal Aboudeine, qui a aussi choisi de changer le nom de l’établissement.

″Notre offre de formation a sans cesse évolué depuis quelques années. Elle embrasse aujourd’hui les secteurs de la signalétique, de l’enseigne et du déco, mais aussi de nouveaux secteurs comme le packaging, avec notamment le façonnage.″

Depuis trois ans, les élèves peuvent passer le bac pro façonnage de produits imprimés routage, le FPIR. ″Cette diversification a été voulue pour répondre aux besoins des entreprises. Au niveau des bacs pros, il fallait des compétences aux nouvelles techniques dans le domaine du façonnage et surtout du routage.″

Et cette année c’est le Brevet des métiers d’arts graphisme et décor en apprentissage, le BMA, qui fait officiellement son entrée.

″Les entreprises avaient des besoins en élévation de compétences. Nous avons répondu à ce souhait : des diplômes de niveaux plus élevés chez les agents de productions de ces domaines. Du CAP nous sommes passés au BMA". Pour cette rentrée, ″nous avons une vingtaine de jeunes en apprentissage, dans des entreprises de la signalétique, notamment de l’enseigne et du décor.″

La directrice souligne que ce BMA illustre parfaitement la volonté des entreprises à travailler avec des jeunes plus diplômés puisque de nombreux élèves du BMA sont, cette année, dans des entreprises où ils avaient passé leur CAP.

Et est-il encore possible d’intégrer ce cursus pour cette rentrée ?
″Nous avons encore des entreprises qui cherchent des candidats. Les candidatures tardives ne sont pas les plus faciles... Pour autant, ce n’est pas impossible quand la motivation est là et quand l’on découvre une école qui correspond à son projet...″

Faustine Loison
Journaliste
Recevoir toute l'actualité avec Offre-Emploi.info Hebdo

Inscrivez-vous à notre Newsletter hebdomadaire et ne ratez plus aucune info

Suivre l'actualité
du recrutement
Recevoir l'actualité emploi gratuitement par email